Quel est le coût de l’assurance auto après la suspension du permis ?

Le retrait de permis de conduire a une incidence majeure sur la vie quotidienne du conducteur et sur son assurance automobile. Face à un chauffeur qui se trouve dans l’incapacité médicale ou un conducteur fautif, les compagnies d’assurance prennent des mesures légales. Ces dernières ont sans doute des impacts sur votre budget et vos garanties. Vous pouvez même assister à la résiliation de votre contrat. Mais quel serait le coût de votre assurance auto en cas de suspension de permis ?

Impact d’un retrait de permis sur l’assurance auto

La suspension ou le retrait du permis représente un grand risque pour votre assurance auto retrait de permis. Face à l’évolution de la situation, votre assureur peut décider de se défendre. Il prend en effet quelques mesures contre vous, y compris la résiliation de votre contrat. Pourtant, il est obligatoire, surtout dans certains pays en Europe, de souscrire à une assurance auto retrait de permis. Il est conseillé de souscrire une Assurance auto retrait de permis en ligne. Cela est valable même pour les voitures à l’arrêt. Résilier un contrat implique l’enregistrement du chauffeur au registre des résiliés. Ce document est visible par tous les assureurs. Vous risquerez de ne plus retrouver un assureur une fois que votre inscription sur ce registre sera terminée.

Quel est le tarif de l’assurance auto après le retrait du permis ?

Le retrait du permis de conduire ne revêt pas un caractère définitif. Dans ce sens, la validité de votre permis ne sera pas remise en cause. Même si vous n’avez pas encore assisté à la résiliation de votre assurance automobile, vous êtes tenu à faire face à une augmentation de votre contrat. En effet, une prime additionnelle peut-être appliquée par la compagnie d’assurance afin de compenser la hausse et la gravité du risque. Il est nécessaire de noter que l’intervention de cette surprime est valable au moment de l’adhésion à une nouvelle assurance auto retrait de permis. Dans cette optique, il faut la considérer comme étant un malus qui sera appliqué une fois que votre contrat a été conclu.

Comment évaluer la surprime ?

La prime supplémentaire dépend essentiellement du délai de la suspension. Si cette durée est comprise entre 2 à 6 mois, la surprime peut atteindre jusqu’à 50 %. En revanche, si sa durée excède les six mois, la surprime est, dans ce cas de 100 %. Enfin, elle atteint 200 % dans le cas où vous feriez face à de nombreuses suspensions. Elle est en revanche annulée au bout de 24 mois.

Quel impact d’une suspension de permis sur l’assurance moto ?
Coment s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie ?